Artn'sport recrute

Le site est à la recherche de nouveaux rédacteurs - bénévoles - qui lui permettraient de se présenter toujours plus réactif sur les dernières news du ballon rond, pour nous aider à faire tourner le blog en écrivant des articles, des analyses tout ça dans la bonne humeur d'une équipe de jeunes journalistes en herbe. 
 

Que vous envisagiez une carrière journalistique, ou que vous soyez un passionné de football comme il en existe une infinité, la seule essence de recrutement est la motivation !

Mail -> ALI88830@gmail.com

 

Match en direct

Publié par A&S

 

Alors que le club brésilien Corinthians fut sacré champion de la Copa Libertadores il y a quelques semaines à peine, la version sud-américaine de la Ligue Europa se remet en branle cette année avec encore plus de clubs inscrits au tournoi, tous désireux d’empêcher la Universidad de Chile de conserver le titre conquis l’année dernière. Pendant 5 mois excessivement remplis, s’échelonnant du 24 juillet jusqu’à la finale du 12 décembre prochain, 47 clubs de la Conmebol se feront la lutte lors de la 11e édition de cette coupe de plus en plus relevée et désirée !

 

Bref retour sur le premier titre de Libertadores de Corinthians.

 

L’année 2012 fut marquée, autant en Europe qu’en Amérique du Sud, par un champion affectionnant un style de jeu ultra défensif. O Timão, champion aussi du dernier Brasilerão, remporta donc le 1er titre de Copa Libertadores de son histoire grâce à une incroyable discipline défensive, ne laissant entrer que 4 maigres buts (Deportivo Táchira, Nacional, Santos, Boca Juniors), en plus de rester invaincu pendant toute la compétition! Écartant le champion en titre en demi-finale (le Santos de Neymar, Ganso et compagnie), la tâche s’annonçait aussi ardue, sinon plus, contre le multiple champion de la compétition, Boca Juniors, qui semblait planer sur un aura quasi invincible en ayant lui-même écarté dans l’autre demi-finale le club qui était donné favoris par tous, la Universidad de Chile.

 

En ouvrant tardivement le score du match aller (Roncaglia, 78e), la troupe menée par un Juan Román Riquelme très inspiré (mais aussi vidé d’énergie), s’attendait à ce que le plus dur du travail ait été accompli, avant de voir Romarinho remettre les pendules à l’heure 6 minutes plus tard pour clore ce premier acte. Le match retour de la finale, disputé pour la 8e fois de suite au Brésil (ainsi que pour la 10e fois en 11 ans au pays de la samba), allait finalement consacrer le club fondé en 1910 comme grand champion de la Ligue des Champions d’Amérique du Sud, grâce à une victoire sans équivoque de 2-0 (doublé de Emerson Sheik, l’un des joueurs les plus dégoutants et arrogants qui m’ait été donné de voir depuis très longtemps). Cette défaite allait même être le dernier tour de piste de l’éternel #10 des Xeneizes, Riquelme, affirmant qu’il ne pouvait en donner plus à son club de cœur.

 

La Copa Bridgestone Sudamericana 2012 verra 47 clubs disputer 92 matchs du 24 juillet jusqu’au 12 décembre. Pour cette 11e édition, tous les pays, sauf l’Argentine et le Brésil, verront leurs représentants passer de 3 à 4, alors que le Brésil demeurera à 8 et l’Argentine à 6. Comme le champion en titre provient du Chili, ce pays aura 5 clubs jouant dans la compétition. Voici les équipes qualifiées :

 

 

Argentine :

1. Independiente (5e Apertura 2011)

2. Racing Club (6e Apertura 2011)

3. Tigre (7e Apertura 2011)

4. Argentinos Juniors (8e Apertura 2011)

5. Colón (9e Apertura 2011)

6. Estudiantes de La Plata ou Boca Juniors (Si Boca remporte la Copa Argentina 201/2012 contre Racing Club, sinon le 11e de la Apertura 2011)

 

Bolivie :

1. Oriente Petrolero (3Torneo Adecuación 2011)

2. Universitario de Sucre (Finaliste Playoff Apertura 2011/2012)

3. Aurora (1er classement Apertura 2011/2012)

4. Blooming (5classement Clausura 2011/2012)

*oui, c’est pas facile à suivre leur méthode de qualification…*

 

Brésil :

1. São Paulo (6e Brasilerao 2011)

2. Figueirense (7Brasilerao 2011)

3. Coritiba (8Brasilerao 2011)

4. Botafogo (9Brasilerao 2011)

5. Palmeiras (11Brasilerao 2011)

6. Grêmio (12Brasilerao 2011)

7. Atlético Goianiense (13Brasilerao 2011)

8. Bahía (14Brasilerao 2011)

 

 

Chili :

1. Universidad de Chile (Champion Copa Sudamericana 2011)

2. Universidad Católica (Champion Copa Chile 2011)

3. Cobreloa (2classement Clausura 2011)

4. O’Higgins (2e classement Apertura 2012)

5. Deportes Iquique (3e classement Apertura 2012)

 

Colombie :

1. Millonarios (Champion Copa Colombia 2011)

2. Envigado FC (3e cumulatif 2011)

3. Deportes Tolima (5e cumulatif 2011)

4. La Equidad (7e cumulatif 2011)

 

Équateur :

1. Barcelona (1er de la première étape du Campeonato Ecuatoriano 2012)

2. Liga de Loja (2e de la première étape du Campeonato Ecuatoriano 2012)

3. Deportivo Quito (Champion Campeonato Ecuatoriano 2011)

4. Emelec (3e de la première étape du Campeonato Ecuatoriano 2012)

 

Paraguay :

1. Olimpia (1er cumulatif 2011)

2. Cerro Porteño (4e cumulatif 2011)

3. Tacuary (5e cumulatif 2011)

4. Guaraní (6e cumulatif 2011)

 

Pérou :

1. Universidad San Martín (4e Campeonato Descentralizado 2011)

2. León de Huánuco (5e Campeonato Descentralizado 2011)

3. Unión Comercio (6e Campeonato Descentralizado 2011)

4. Inti Gas (7e Campeonato Descentralizado 2011)

 

 

Uruguay :

1. Nacional (Champion 2011/2012)

2. Cerro Largo (4e classement 2011/2012)

3. Liverpool (5e classement 2011/2012)

4. Danubio (6e classement 2011/2012)

 

Venezuela :

1. Mineros de Guayana (Champion Copa Venezuela 2011)

2. Deportivo Lara (1er classement 2011/2012)

3. Monagas (1er finaliste Playoff Copa Sudamericana)

4. Deportivo Táchira (2e finaliste Playoff Copa Sudamericana)

 

Première phase. Zone Sud :

 

24 juillet/7 août : Danubio (Uruguay) vs Olimpia (Paraguay)

24 juillet/7 août : Tacuary (Paraguay) vs Cobreloa (Chili)

25 juillet/16 août : Liverpool (Uruguay) vs Universitario de Sucre (Bolivie)

26 juillet/8 août : O’Higgins (Chili) vs Cerro Porteño (Paraguay)

26 juillet/9 août : Guaraní (Paraguay) vs Oriente Petrolero (Bolivie)

26 juillet/14 août : Aurora (Bolivie) vs Cerro Largo (Uruguay)

31 juillet/14 août : Deportes Iquique (Chili) vs Nacional (Uruguay)

2 août/9 août : Blooming (Bolivie) vs Universidad Católica (Chili)

 

Zone Nord :

 

25 juillet/8 août : Deportivo Táchira (Venezuela) vs Barcelona (Équateur)

31 juillet/15 août : Unión Comercio (Pérou) vs Envigado FC (Colombie)

31 juillet/16 août : Deportes Tolima (Colombie) vs Deportivo Lara (Venezuela)

31 juillet/21 août : Emelec (Équateur) vs Universidad San Martín (Pérou)

1 août/14 août : Deportivo Quito (Équateur) vs León de Huánuco (Pérou)

2 août/7 août : La Equidad (Colombie) vs Mineros de Guayana (Venezuela)

2 août/14 août : Inti Gas (Pérou) vs Millonarios (Colombie)

2 août/15 août : Monagas (Venezuela) vs Liga de Loja (Équateur)

 

La 2e phase débutera dès le 1er août avec l’entrée en scène des clubs brésiliens et argentins. Un article précédera donc le début de cette dernière phase préliminaire avant les 1/8 de finale, avec une mise à jour des séries dans les Zones Nord et Sud de la 1ere phase.

 

 

Ritchie Soto

photos: 13.cl/rtbf.be

 

Commenter cet article